Mantasoa et son lac


mantasoa Le Lac de Mantasoa est à une heure et demie de la route de Tananarive. Un accueil chaleureux dans un cadre conciliant.
Un lac enchanteur qui donne du plaisir aux amateurs de sports nautiques. Le haut fourneau, le four à chaux, le bâtiment principal de l’usine qui abrite, de nos jours, une école technique, sont les seuls vestiges du complexe, avec la maison et la tombe de Laborde dans l’ancien village d’Andrangoloaka.
Le reste des installations a été détruit dans les années 1850 ou englouti sous les eaux barrage créé en 1931.

mantasoa Ce réservoir de 2 000 ha a été aménagé pour régulariser le cours de l’Ikopa. Le barrage qui le ferme, d’une capacité de plus de 100 millions de mètre  cubes, alimente les centrales hydroélectriques d’Antelomita et de Mandraka.
De jolies villas s’élèvent parmis les pins et les eucalyptus aux abords de ce vaste plan d’eau  propice à la baignade, à divers sports nautiques et à la pêche ( tilapia, carpe,  cyprin  doré et black-bass)
Le lac de Mantasoa vue de haut

A la hauteur d’Andranomanadala,  la bifurcation de gauche dessert un belvédère, une chapelle et l’ancien résidence d’Etat d’où il est possible de traverser le lac en pirogue ou en bateau à moteur  et rejoindre la forêt de l’Est en suivant les sentiers utilisés par les bouilleurs de taoka gasy (alcool de riz ou de canne, fabrication artisanal).

La douceur du climat de Mantasoa rend ces marches à travers la lande et les pinèdes particulièrement agréables. Si l’on cherche à louer une pirogue ou les services d’un guide, on constatera les gardiens des villas environnantes.